COVID-19

Communiqué de Franck DAVID Président CRE Sud – 09 Mai 2020 19h

Communiqué du Comité Régional d’Equitation SUD

Samedi 09 Mai 2020- 19h

En ces temps de crise l’activité du CRE est bouleversée.

Le bureau du CRE gère la situation sur un mode opérationnel accéléré pour accompagner la situation qui évolue très rapidement.

Les actions auprès des institutions ont été nombreuses mais elles n’ont pas été fructueuses.

Les échanges de messages et les appels des clubs sont nombreux. Nous essayons de répondre au mieux aux questionnements de chacun.

Ce que nous venons de vivre :

Les clubs ont souffert de la période de confinement et de fermeture des établissements recevant du public.

Les poney-clubs et les centres équestres ont épuisé leur trésorerie et il était temps que la reprise soit possible.

Les écuries de propriétaires ont eu un surcroit de travail mais dans l’ensemble elles ont su gérer les chevaux en l’absence des cavaliers. A partir du 23 avril, les interprétations diverses du communiqué du Ministre de l’agriculture ont engendré une période de confusion bien difficile. Je regrette que quelques dirigeants opportunistes aient profité de la situation pour récupérer des clients de leurs confrères.

La situation à la veille du 11 mai :

Les clubs sont désemparés par la confusion et l’absence de communication claire sur l’après 11 mai.

Cela fait des jours que la FFE attend des précisions du gouvernement pour mieux informer les clubs, mais elle ne dispose pas encore de réponses suffisantes.

Pour éclairer les dirigeants qui sont dans l’incertitude la plus complète, voici les informations dont nous disposons à cette heure.

Ce que nous savons :

L’échéance des mesures de confinement arrive. Rien n’oblige les établissements à reprendre leur activité, mais nous disposons de plusieurs documents qui incitent à penser qu’ils n’en seront plus empêchés après le 11 mai :

Par le décret du 23 mars le gouvernement a ordonné les mesures de confinement et de fermeture des établissements recevant du public jusqu’au 15 avril. Le décret du 14 avril a prolongé les mesures jusqu’à la date du 11 mai. A ce jour, aucun décret n’a prolongé de nouveau ces interdictions, les dispositions prises arrivent à échéance et n’ont plus d’existence légale et règlementaire, sauf nouvelle publication de prolongement des mesures.

Au contraire, nous disposons de plusieurs informations qui corroborent l’hypothèse de la fin des interdictions, sous conditions :

– Les communications de la Ministre des Sports (“France info Ministre Sports”) et de son Ministère (“communiqué ministère des sports 30-04-20” et “dé-confinement sport 07-05-20”) qui annoncent l’autorisation de reprise des activités sportives de plein air, sous conditions, (à l’exclusion des sports en salle et des sports de contact).

– Le récent courrier du Premier Ministre aux Préfets daté du 6 mai (lien). Il annonce la réouverture des commerces et autres lieux de vie sociale sous certaines conditions sanitaires. Puis : “Demeureront fermés les cinémas, les lieux de sports fermés, les piscines, les salles de spectacles, les salles polyvalentes. La pratique des sports collectifs et de contact reste interdite. En matière sportive, seule est autorisée la pratique individuelle en extérieur.”  Le Premier Ministre précise que ces mesures doivent être adaptées par les Préfets en fonction des couleurs rouges ou vertes attribuées aux départements selon l’état sanitaire de chacun. La région SUD est en zone verte.

– La réponse du Préfet du Vaucluse à un club, datée du 6 mai. Celle-ci confirme que “les centres équestres ne seront plus fermés d’office à partir du 11 mai” (lien). La DDCS précise que les mesures sanitaires de précaution doivent être respectées et notamment les distances entre cavaliers : 4 m2 lorsqu’ils sont à pied et 5 mètres lorsqu’ils sont à cheval (lien).

– La réponse du Préfet du Maine et Loire, datée du 8 mai confirme toutes ces informations (lien).

L’équitation est une pratique sportive individuelle. Dans le cadre de ces informations d’origines diverses mais néanmoins institutionnelles, à ce jour, il semble que rien n’interdit plus la pratique de l’équitation après le 11 mai, ni l’ouverture des établissements équestres. Toutefois, elle ne peut pas être pratiquée en groupes de plus de dix personnes, et à la condition que toutes les mesures sanitaires de précaution soient assurées, dont les distances entre les cavaliers.

Nous avons interrogé les Préfets pour tenter d’obtenir plus d’informations sur leurs positions mais nous n’avons pas de réponse à cette heure.

La FFE attend des précisions imminentes du gouvernement. Un décret à paraitre demain devrait préciser tout cela.

Par ailleurs, un guide par activité sportive sera diffusé par le ministère des sports demain ou lundi à partir des contributions des fédérations.

Dans cette attente la FFE a diffusé des outils pour faciliter l’organisation des clubs lorsqu’ils décideront d’ouvrir leurs établissements (Connexion sur votre espace SIF puis « Kit de Reprise »).

La FFE communiquera dès que possible les nouvelles informations à venir.

La reprise d’activité dans ces conditions de fonctionnement inédites est un nouveau défi, mais les enseignants sauront s’adapter.

Il conviendra de mettre en œuvre toutes les mesures imposées et se reporter aux documents disponibles (« Kit de reprise » FFE et lien Dé-confinement Sport).

Les dernières actions du CRE :

Le port du masque semble s’imposer pour la reprise de l’accueil des cavaliers. De nombreux club ont déjà organisé une production locale artisanale.

Le CRE a organisé une consultation des clubs afin de connaitre les besoins en masques de protection. Nous avons opté pour la solution de masques lavables qui permet une consommation modérée, éco-responsable et plus économique. Ces masques seront livrés dans les centres de distribution prévus lundi 11 après-midi pour les départements 04, 05, 13 et 84, mardi 12 matin pour le 83 et le 06. La situation sanitaire va probablement imposer durablement l’utilisation de cet équipement. Nous verrons comment va évoluer la situation, mais si les clubs le demandent le CRE pourra renouveler cette action pour accompagner ceux qui le souhaitent.

Beaucoup de clubs sont en très grande difficulté et la reprise annoncée va être compliquée pour tous.

Le Comité directeur du CRE a décidé, en ces circonstances exceptionnelles, de concentrer tous les moyens pour favoriser la relance de l’activité des clubs.

Nous souhaitons associer les CDE dans cet objectif et une réunion de concertation avec les Présidents de CDE sera organisée pour envisager des actions en cohésion et déclinées par nos différentes structures. Les membres du Comité directeur, les Présidents de CDE, les Présidents de commissions, et tous dirigeants de structures, sont invités à faire des propositions dans cet objectif. Nous retiendrons les meilleurs projets pour une mise en œuvre rapide.

Nous attendons maintenant les décisions qui seront prises concernant la reprise des compétitions. Nous les communiquerons dès que des informations sérieuses serons disponibles.

Nous continuerons à répondre au mieux à vos messages et questions.

Nous vous encourageons à appliquer sans relâche les mesures de précaution, pour que chacun puisse retrouver les plaisirs de l’équitation dans de bonnes conditions et en sécurité.

Franck DAVID, Président du CRE SUD

Protocole national de dé-confinement

Partenaires

  • FFE
  • REGION SUD
  • ROECKL